Blog

PREPARATION RACINES ET SOUCHES

Préparations de vos racines et souches :

Avant l'introduction dans un aquarium, les racines et les souches doivent être préalablement préparées.

Cette préparation a pour but :

1 d'éliminer les parasites éventuels contenus par ces racines,

2 d'éliminer un maximum du tanin contenu par ces racines,

3 d'éviter que celles ci ne flottent une fois intoduites.

Tout d'abord, un coup de brosse pour éliminer la poussière ne leur fait aucun mal.

Ensuite, plongez celles ci dans une casserole que je vous conseille de n'utiliser qu'à cet effet ou une casserole que vous vouliez jeter.

Recouvrez votre racine d'eau et mettez à chauffer jusqu'à ce que votre eau boue.

Laissez bouillir durant une heure minimum d'où l'importance que votre racine soit bien immergée.

Une fois cette opération faite, videz votre eau et remettez une eau neuve ; idéalement de l'eau bouillante sinon de l'eau la plus chaude possible et toujours bien recouvrir votre racine pour qu'elle soit totalement immergée.

Durant une semaine, renouvelez cette opération chaque jour, toujours avec une eau bouillante ou très chaude.

Votre racine va s'imbiber d'eau et relacher le tanin.

De plus, en s'imbibant, celle ci prendra donc du poids et ne flottera plus.

Si votre racine flotte,je vous conseille de mettre un poids supplémentaire,une roche que vous attachez par exemple,pour que votre racine soit bien immergée.

 

DEMARRER UN AQUARIUM

Démarrer un aquarium :

L'installation est un moment très important et il faut respecter certaines règles pour que tout ce passe bien.

Choix de l'emplacement et positionnement du bac :

Il faut choisir un emplacement à l'abri de la lumière du jour. C'est primordial, sinon l'aquarium sera envahi d’algues. Il faut donc trouver un endroit le plus éloigné possible des fenêtres. Une fois l'emplacement choisi il faut caler et mettre de niveau le meuble qui va servir de support. Un meuble n'étant pas de niveau peut conduire à la rupture prématurée de l'aquarium.

La mise en place des décors :

Une fois le bac installé, la mise en place du décor peut commencer. D'abord étaler la couche de sol nutritif (si vous avez fait le choix d’en mettre). Il faut bien suivre les instructions du sol nutritif que vous avez acheté : certains doivent être humidifiés, d'autres non, tassés ou non...

Certains aquariophiles placent un filet entre le sol nutritif et le sable pour éviter que le premier ne remonte ; pas obligatoire si le sable est suffisamment fin et en couche d'au moins 5 cm. Le sable préalablement rincé soigneusement, peut ensuite être mis en place.

Les pierres, souches et autres décors peuvent alors trouver une place (n'oubliez pas qu'une souche doit être préalablement préparée).

Pour finir, les plantes, préalablement préparées, sont installées. Veillez : A ne pas trop les serrer, pour leur laisser de l'espace pour se développer. A ne pas trop les enfoncer dans le sable, sous peine de les faire pourrir. Vous pouvez maintenant installer le matériel électrique (pompe, filtre, chauffage, éclairage…etc) sans les brancher.

Préparation d'une souche ou racine, cela permet d'éliminer un maximum de tanin et de tuer les éventuels parasites :

1 mettre dans une casserole assez grande pour que la racine soit bien couverte d'eau ;

2 faire bouillir l'eau durant une heure puis changer l'eau ;

3 renouveler l'eau,si possible avec de l'eau bouillante ou la plus chaude possible,chaque jour durant une semaine.

 

Préparation des plantes, cela permet d'éliminer les engrais utilisés pour le maintient des plantes :

1 enlever soigneusement la mousse autour des racines ;

2 mettre dans un récipient rempli d'eau et changer l'eau chaque jour durant trois à quatre jours.

La mise en eau :

L'aquarium est maintenant prêt à être rempli. Cette étape doit être faite avec délicatesse, sous peine de détruire tout le travail fait précédemment.

On remplira donc avec un récipient, en plaçant sur le sable une assiette ou un bol, afin d'éviter de faire des trous dans le sable. Ca y est ! L'aquarium est prêt à fonctionner, on peut maintenant brancher les appareils électriques : filtre, chauffage et éclairage notamment.

Patience de rigueur durant 3 à 4 semaines :

L'aquarium est rempli, il faut maintenant attendre que le cycle de l'azote se mette en route. Ce cycle va transformer l'ammoniaque en nitrites et les nitrites en nitrates. Ammoniaque et nitrites sont mortels pour les poissons.

Petite astuce : après deux jours de fonctionnement, mettre un peu de nourriture dans l'eau permet de produire de l'ammoniaque et lancera plus rapidement le cycle... Cette méthode reste cependant à utiliser avec précaution,trop de nourriture n'accélèrera pas plus la vitesse du cycle et polluera le bac.

C'est pourquoi il est impératif d'attendre 3 à 4 semaines, même si au démarrage on a mis des bactéries.

 Après une semaine,commencer les tests nitrites(NO2) et nitrates(NO3).L'ammoniaque est transformé en nitrites puis en nitrates,on constate donc une montée de nitrites puis de nitrates et lorsque les nitrites redescendent jusqu'à 0, le cycle est alors fait.

Il est cependant conseillé d'attendre trois ou quatre jours supplémentaires et recommencer le test NO2 pour s'assurer qu'il est toujours à 0.

Les 3 à 4 semaines sont écoulées, il faut alors faire des tests de l'eau pour connaître le PH, la dureté GH et la dureté carbonatée KH.

Si tous les tests sont bons, les premiers poissons peuvent être introduits. Sinon il faut encore attendre ! De même il faut introduire les poissons très progressivement :

si l'on met tous les poissons en une seule fois il y a de grandes chances pour qu'un pic de nitrites se produise. Les poissons n'y résistent pas.

Ne pas ajouter plus de trois, quatre poissons maximum par semaine.

Ne pas sur-peupler, réfléchir avant l'achat Avant d'acheter ses occupants il faut bien sûr se renseigner sur leurs besoins (PH, GH, KH).

Pour connaître le nombre de poissons qui peuvent être maintenus dans un aquarium, il faut respecter la règle de 1cm de poisson ADULTE, pour 2 litres d'eau. Tenir compte de la taille adulte est très important. Pensez également que vos poissons vont se reproduire et il faut donc prévoir l'espace nécessaire.

Cette règle ne s'applique qu'aux petits poissons.

Pour les poissons de plus de 10 cm,

il faut alors prévoir 50 litres par poisson. De même il faut tenir compte du nombre de litres réels : un bac vendu pour 250 litres fera en réalité moins (environ 200), une fois le sable et les décors installés. Enfin, il faut également prendre en considération l'espace de nage des poissons : on ne peuplera pas l'aquarium avec uniquement des poissons de surface ou de milieu, sinon ils seront à l'étroit, même si la règle des 1cm pour 2 litres est respectée.

Certains poissons, du fait de leur agressivité et de leur territorialité, cichlidés africains par exemple, ne seront pas concernés par cette règle.

En suivant ces différents conseils, vous limiterez considérablement les risques de problèmes que de nombreuses personnes rencontrent lors des démarrages et surtout, vous éviteront d'avoir à sacrifier les futurs poissons de votre aquarium.

ECLAIRAGE LEDS

 

ECLAIRAGE LEDS

Sur l'aquarium de cichlidés,j'ai fait l'expérience avec un éclairage à leds que l'on trouve un peu partout maintenant.

Trois mois plus tard, le verdict sans appel:

Cet éclairage donne effectivement l'impression d'un éclairage puissant mais la réalité est bien autre.

Un anubia (plante réputée robuste) que j'ai mis régresse, les feuilles jaunissent et les seules qui restent à peu près verte sont celles qui se trouvent à la surface allant au gré du courant.

Si cet éclairage peut convenir pour l'aspect visuel de l'aquarium, il n'apporte pas l'éclairage nécessaire pour le développement des plantes.

Pour avoir vu les résultats des leds utlisées sur de l'aquarium récifal,je puis vous garantir que cet éclairage a un sérieux avenir dans l'aquariophilie d'eau douce comme d'eau de mer.

Certes l'investissement de base est conséquent mais si l'on considère les changements de tubes ou d'ampoules HQI,le changement des ballasts et l'économie d'énergie réalisée,l'éclairage à leds est vite amorti (au bout de trois à quatre ans pur une durée de vie des leds d'au minimum cinq ans).

 

http://www.alpheus-aquarium.com/

 

Je recommande ce lien car la personne est avant tout un passionné qui ne cherchera pas à vous vendre un matériel inadapté tel qu'on en voit un peu partout aujourd'hui.

 

LES LEDS OUI MAIS PAS N'IMPORTE LESQUELLES!!!

EXPERIENCES AQUARIOPHILES

 

EXPERIENCES AQUARIOPHILES

J'ai commencé comme une majorité de personnes, sans de réelles connaissances en écoutant les conseils du vendeur en animalerie, avec un 100L avec guppys,mollys et platys.

Après de nombreuses pertes en écoutant toujours le vendeur,je me suis informé.

J'ai alors vite compris que mon aquarium était surpeuplé et que mes paramètres d'eau ne correspondaient pas à ma population de poissons. Je décidai alors de changer de magasin et de là,je me suis très vite intéressé à faire de véritables projets pour le bonheur de mes yeux,mais également de mes futurs poissons.

Mon deuxième aquarium fut un 180L dans lequel j'ai fait du cychlidés du Tanganiyka et six mois plus tard,j'acquérais un troisième aquarium de 300L pour y faire du cychlidés du Malawi.J'ai eu le bonheur de voir plusieurs naissances de pseudotropheus elongatus qui ont fait le bonheur de nombreux amis et d'une animalerie à coté de chez moi en échange de nourriture.

Les années passèrent pour finalement me séparer de l'aquarium de 100L pour me lancer dans l'eau de mer.

Je fis donc l'acquisition d'une cuve de 360L ou j'èlevai différents poissons(demoiselles,frénatus,petit leucosternon que j'ai donné à un ami lorsque celui ci grandissait et un labre) et quelques discosomas commes coraux.

Cette expérience durera trois ans.

Devant déménager, je me suis séparé de tous mes aquariums durant trois ans et dès que cela fut possible, je refis un aquarium eau de mer en récifal cette fois ci de 420L.

Cela fait maintenant trois ans que cet aquarium tourne et malgré peu de coraux présents à ce jour,le résultat est plus que satisfaisant en voyant ceux ci se développer. J'ai déjà fait quelques boutures de coraux mous et devrait bientôt tenter la bouture d'un euphyllia qui prend une grande ampleur.

J'ai dernièrement fait l'acquisition d'un 160L dans lequel j'ai recommencé un tanganyika et déjà, je viens d'avoir des naissances de julidochromis transcriptus que je vai laisser grandir avant de m'en séparer pour ne pas surpeupler l'aquarium.

Dans l'aquarium récifal,la femelle A.Ocellaris a déjà pondu une fois mais les oeufs n'ont pas été fécondé et elle est à nouveau pleine;j'espère que cette fois ci le mâle fécondera les oeufs afin que j'essaie mon premier élevage de poissons d'eau de mer.

24/05/2010

 Peine perdue,la reproduction d'oscellaris se fera lors d'une prochaine ponte j'espère.

Les julidochromis quant à eux, grandissent bien et font 1 cm  à 1,5 cm,j'en ai compté 8 et d'autres plus petits sont également visibles(à croire qu'il y a eu deux naissances).

 

16/01/2011 : Le bac de cichlidés fuyant a été remplacé par un 220L.

Il est actuellement peuplé de deux néolamprologus brichardi et d'une trentaine de julidochromis transcriptus.

 

 

Sur l'aquarium récifal, cinq boutures ont été faites sur l'euphyllia pour réduire la place prise par celui ci.

 

Un nouvel aquarium de 35L a été démarré il y a trois semaines, il accueillera des crevettes.